Le Rendez-Vous des Voyageurs

Pourquoi partir si l’on a envie de rester encore un peu et pourquoi rester quand le besoin se fait de changer de quartier ?


Bernard Moitessier

Accueil > Au rendez-vous des voyageurs > Nos carnets à venir > Madagascar, le train de la vie
Madagascar, le train de la vie (par Franck Brudieux)
mardi 30 octobre -  jeudi 29 novembre - 

Construite à partir de 1926 par les colons français, la ligne FCE relie
Manakara, ville de la côte Est de Madagascar à Fianarantsoa, capitale des Betsileo.
Tout au long de ses 163 kms, elle dessert 17 gares et désenclave les villages
traversés. Les paysages sont magnifiques : vallées, rizières, montagnes
boisées succèdent aux champs de vanilliers et aux bananeraies. Dans chaque
gare règne une ambiance de kermesse et toutes les aventures possibles pour
celui qui le souhaite ! Les villageois proposent aux voyageurs bananes,
écrevisses, beignets, tandis que les hommes s’affairent à charger les
marchandises de toutes sortes. A l’image de la situation économique
sinistrée de la Grande Île, la ligne de chemin de fer Fianarantsoa-Côte-Est, la FCE,
survit par nécessité, grâce aux talents des hommes et à leur capacité d’adaptation
face à un héritage d’un autre âge.

 

Contact

Site

Assister