Le Rendez-Vous des Voyageurs

Un voyage se passe de motifs. Il ne tarde pas à prouver qu’il se suffit à lui-même. On croit qu’on va faire un voyage, mais bientôt c’est le voyage qui vous fait, ou vous défait.


Nicolas Bouvier, L’Usage du Monde

Madère au mois de mai (par Daniel Laborde)
du mardi 1er décembre au jeudi 31 décembre 2015

Période idéale pour découvrir cette île portugaise qui constitue le jardin flottant de l’Atlantique, symphonie de verts, de bleus et de lave. Du grand jardin tropical de la capitale Funchal aux sentiers escarpés de cette région volcanique, tout est un ravissement de végétation luxuriante.

Funchal, ville paisible et accueillante où il fait bon déambuler dans les rues agrémentées de jacarandas. Sans oublier son marché coloré de los Lavradores et la rue Santa Maria aux portes peintes, avant de visiter les caves du vin de Madère sec ou sucré accompagné de bolos de miel !

En quittant la ville pour rejoindre la côte Nord il ne faut pas se priver de marcher vers le Pico Ruivo pour dominer les côtes et apprécier les bruyères arbustives pouvant atteindre 4 mètres.

Cheminant le long des lévadas, construites pour assurer l’irrigation des champs, vous pouvez approcher les grandes cascades et les cuvettes aux eaux très fraîches.

Tout au long des sentiers ombragés les plantes rivalisent de splendeurs colorées. Le lézard se hasarde fréquemment pour partager le pique-nique.

L‘accueil chaleureux des portugais, qui cultivent leurs terres prospères et vivent aussi de la pêche, donne envie de passer de bons moments et surtout de revenir dans cette île située en plein océan au climat toujours tempéré.

Daniel Laborde

 
Livre d'or